Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Djurdjura Club de Boghni

Articles récents

Chelsea renverse le Bayern

20 Mai 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

Chelsea a remporté la première Ligue des champions de son histoire en venant à bout du Bayern Munich lors de la séance des tirs au but (1-1, 4-3), ce samedi à l'Allianz Arena. C'est un petit miracle tant les Bavarois ont eu toutes les cartes en main devant leur public...

Drogba et Chelsea remportent la première C1 de leur histoire. (Reuters)

Drogba et Chelsea remportent la première C1 de leur histoire. (Reuters)
Franchement, qui aurait pu prédire le triomphe de ces Blues, finalement insubmersibles ? Il y a trois mois, c'était quasiment impossible et même encore à la 87e minute de jeu de ce match complètement fou, le scénario final était difficilement envisageable. Revenu de tout, contre vents et marées, Chelsea s'est pourtant adjugé la première Ligue des champions de son histoire (1-1, 4-3 tab) ce samedi face à un Bayern qui signe finalement une saison blanche. Menés à sept minutes de la fin du temps réglementaire, les protégés de Di Matteo ont non seulement égalisé, mais ils ont survécu à une prolongation chaotique (Cech a arrêté un penalty de Robben). Et, pour couronner le tout, ils ont même dû faire avec un premier tir au but raté, lors de la séance des tirs au but. L'histoire est magnifique pour Drogba, enfin vainqueur d'une finale.

Cech a dévié un tir de Robben sur son montant à la 21e !

Comme on pouvait s'y attendre, Chelsea avait dressé sa muraille face à des Bavarois qui se sont longtemps époumonés pour trouver la faille. En première période, Heynckes a dû se pincer devant le manque de réalisme de ses hommes, qui n'ont pas converti une seule de leurs dix occasions. L'omniprésent mais malheureux Robben a vu un de ses tirs déviés par Cech sur le poteau (21e), Müller a, lui, envoyé une volée dans les nuages (36e) et Gomez a plusieurs fois raté sa cible de peu. Au milieu de ces chevauchées munichoises, les Blues ont su garder intactes les promesses d'un succès.
Le guerrier Drogba n'avait pas abdiqué. A deux minutes de la fin du temps réglementaire, l'Ivoirien a remis son équipe dans le vent d'une tête sur un corner de Mata (88e, 1-1). Avant de marquer le tir au but décisif...Il fallait au Bayern être plus imaginatif que le Barça, qui avait tout tenté en vain en demies. Ribéry, assez peu inspiré, qui a notamment vu un but refusé logiquement pour un léger hors-jeu (54e) et la fougue de Robben n'ont pas suffi. La prolongation devenait une évidence. Avant que Thomas
Müller ne délivre l'Allianz Arena d'un coup de tête piqué (83e, 1-0). Le peuple londonien était à terre mais le guerrier Drogba n'avait pas abdiqué. A deux minutes de la fin du temps réglementaire, l'Ivoirien remettait ainsi son équipe sur les rails d'une puissante tête sur un corner de Mata (88e, 1-1). Inespéré. Inespéré aussi cet arrêt fantastique de Cech, sur le penalty de Robben (93e) obtenu après une faute de Drogba sur Ribéry. Et que dire de la séance des tirs au but, avec un Drogba, dernier tireur, qui ne tremblait pas sur la balle de match ? Incroyable issue pour l'Ivoirien et son équipe qui auront décidément tout connu cette saison comme au cours de cette finale. David MICHEL, à Munich
Lire la suite

Chelsea a éteint le Barça

25 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

Quand Messi va, c'est bien connu, le Barça est injouable. Mais quand le petit génie n'est pas décisif, à l'image de son penalty raté - LE tournant du match -, alors l'équipe catalane devient vulnérable. En tout cas plus humaine. Les hommes de Pep Guardiola ont certes marqué deux buts mais cela ne leur a pas suffi pour éliminer une formation de Chelsea qualifiée grâce à son immense courage (2-2). Non seulement les Blues ont dû comme à l'aller déployer d'infinis efforts défensifs mais ils ont cette fois évolué pendant presque une heure en infériorité numérique. Et le but sublime de Ramires juste avant la pause a longtemps été un rempart insubmersible. Une véritable pépite d'or avant que Torres ne porte l'estocade lors des ultimes secondes, enterrant du même coup la possibilité de vivre un Clasico à l'Allianz Arena. Après sa finale perdue de 2008 face à Manchester United, les Londoniens auront une nouvelle chance de soulever la Coupe aux grandes oreilles le 19 mai à Munich, face au Real ou au Bayern, qui doit y croire encore davantage...

Le Barça a mené 2-0...

Blessés, Gary Cahill (12e) et Gérard Piqué (25e) ont vite quitté l'arène enflammée du Camp Nou.Dans l'ère moderne, les confrontations entre Barcelone et Chelsea ont toujours été survoltées. Ce duel particulièrement tendu n'a pas dérogé à la règle. Avant même le premier but, inscrit à la 35e minute, la partie avait déjà connu son lot de rebondissements. Blessés, Gary Cahill (12e) et Gérard Piqué (25e) ont vite quitté l'arène enflammée du Camp Nou. Juste avant l'expulsion de John Terry, le Barça a mis les compteurs à zéro grâce à l'ouverture du score de Busquets (37e, 1-0), parfaitement servi par Cuenca, la surprise du chef. Fissuré, le mur londonien a failli s'écrouler  dans la foulée avec le deuxième but catalan, l'oeuvre d'Iniesta sur une passe millimétrée de Messi (43e, 2-0).

... mais Messi a raté un penalty

Alors que le Barça avait renversé la vapeur et que l'on ne donnait pas cher de la peau des Blues, les hommes de Di Matteo sont repassés devant au meilleur moment, grâce à un but extraordinaire de Ramirès. Idéalement lancé par une passe lumineuse de Lampard, le Brésilien a lobé Valdès d'une balle piquée somptueuse (45e, 2-1). Mais il restait encore 45 minutes à tenir face aux félins catalans. Et pour eux, rien ne fut simple. Même quand l'arbitre accorda un penalty généreux pour une petite faute de Drogba sur Fabregas. Messi, pas verni à Stamford Bridge puis dans l'ombre face au Real, a envoyé un missile sur la transversale de Cech (48e). Maudit, l'Argentin a en plus trouvé le poteau de Cech à la 83e... Rien ne lui a réussi lors de cette seconde période verrouillée à double tour. Face à dix défenseurs, le Barça a manqué d'imagination, de génie justement. Et comme si cela ne suffisait pas, c'est le frais Fernando Torres, suppléant de Drogba, qui a éteint les derniers espoirs catalans, d'une contre-attaque meurtrière. En trois jours, le FC Barcelone a perdu la Liga et la Ligue des Champions. Une triste sortie pour une équipe qui reste malgré tout très au-dessus du lot.

Lire la suite

Ligue régionale de football amateur (LRFA) : «On demande à la FAF de diligenter une commission d’enquête»

20 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

a FAF de diligenter une commission d’enquête» 0 19 avril 2012 par Yazid Ouahib dans Sport Trois membres de la commission juridictionnelle de discipline (CJD) de la Ligue régionale de football centre (LRFA), Naman, Fat Chouan et Hadj Moussa, écartés par le bureau de la Ligue à la suite de l’affaire DC Boghni - SS Sidi Aïch (régionale 2) dénoncent «cette décision inique, injuste, drapée de forfaiture et où le mensonge se le dispute à la politique du pire, planifiée, orchestrée et exécutée avec l’assentiment de la fédération». Les trois désormais ex-membres de la CJD disent «réfuter en bloc notre mise en accusation dans cette affaire. Les vrais responsables des scandales qui secouent la Ligue depuis des années se sont érigés en juges pour condamner des bénévoles dont l’honorabilité et l’intégrité sont unanimement reconnues au niveau de cette structure». Namane, un élu du bureau de la Ligue et membre de la CJD affirme : «Les membres de la commission n’ont rien à voir avec cette affaire. Ils l’ont traitée conformément au règlement. C’est le président de la LRFA, Nouredine Boulefat, qui a interféré dans le verdict final. Il m’a demandé par téléphone d’infliger au joueur fautif 2 matches de suspension au lieu de 2 ans. Le bureau de la Ligue, comme toujours, s’est rangé à l’avis du ‘‘chef’’. Ni le président de la commission d’arbitrage ni le représentant des arbitres, tous deux membres du bureau de la Ligue, n’ont soufflé mot lorsque la clémente sanction a été prononcée.» Etrange est cette passivité du DTRA qui confine à la complicité. Ferhat Chouiel, homme très respecté au niveau de la LRFA, emboîte le pas à son collègue et souligne : «Nous étions des bénévoles, n’avons jamais pris un dinar de notre activité au sein de la Ligue et en définitive, on nous a chassés comme des malpropres. Je n’accepte pas qu’on me traîne dans la boue. C’est ceux qui ont terni l’image de la Ligue qui continuent encore à la diriger. C’est un comble ! La Fédération, si vraiment elle a le souci de l’intérêt du football, dépêcherait une commission d’enquête, alors là tout le monde sera bien édifié sur ce qui se passe à la LRFA. Des affaires comme celles de Boghni - Sidi Aïch sont légion à la Ligue, sans que cela dérange les responsables du footbal.» Le troisième membre qui s’est déplacé à la rédaction, Hadj Moussa, a passé plus de 20 ans au sein des différentes commissions de la Ligue. Tout le monde reconnaît son intégrité. Jamais personne n’a remis en cause son travail. «Aujourd’hui, le président de la Ligue veut me faire sortir par la petite porte pour cacher ses carences. Il est à l’origine de tous les problèmes vécus par la Ligue depuis son arrivée. Il modifie les décisions des commissions, se targue d’être un intouchable qui jouit de la protection d’en haut (Fédération). Il interfère dans toutes les décisions. La Ligue est devenue son royaume. Chiche, que la FAF ouvre une enquête et on verra qui sont les fossoyeurs du football au niveau de notre Ligue. Il s’est caché derrière une décision du bureau de la ligue, qui se serait réuni en urgence pour nous ‘‘expulser’’. Il n’y a jamais eu de réunion ce jour-là. Cette décision est un faux.» Le président de la LRFA, Nouredine Boulefat, soutient le contraire et affirme : «La réunion d’urgence a bel et bien eu lieu avec les membres qui étaient présents ce jour-là à la Ligue. La décision de mettre fin à la mission de la CJD a été prise collégialement.» Les trois membres exclus la réfutent totalement et disent «s’inscrire en faux contre ce mensonge grossier qui n’ajoute rien à la ‘‘gloire’’ de cet individu qui a sinistré la Ligue depuis sa prise de fonction.» Selon eux, «aujourd’hui et plus que jamais, la Ligue est en danger». Leur voix sera-t-elle entendue ? Ils le souhaitent vivement et demandent au président de la FAF «d’ouvrir une enquête dans les meilleurs délais pour sauver la Ligue». Cette revendication est loin d’être un luxe devant tout ce qui se dit sur cette structure et ses hommes.

Lire la suite

DCBoghni retrogradé en division d'honneur!!!!

18 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

TRAITEMENT DES RESERVES

 

 

 

AFFAIRE N° 02 :  Match NRBSD / DCB du 13.04.2012 « Seniors »

 

= Réserves formulées et introduites par le CSA : NRBSidi Daoud sur

la participation d’un joueur du CSA: DCBoghni, LOUTANI Hamza licence Juniors N° 0083 qui n’aurait pas purgé sa suspension.

 

= En la forme recevables, au fond fondées ;

 

¨      Attendu que le Joueur LOUTANI Hamza licence n° 0083 a reçu trois (3) avertissements ;

 

-      1er Avertissement   affaire n° 92  BO 11 - Match DCB/JSBM    du 4.11.2011

-      2ème Avertissement affaire n°191 B0 12 - Match  DCB/ORBAk du 6.01.2012

-      3ème Avertissement affaire n°305 BO 28 - Match JSBM/DCB    du 9.03.2012

 

¨      Attendu que le Joueur LOUTANI Hamza licence Juniors N° 0083 a reçu ces trois (3) avertissements  au cours des rencontres jouées  dans la catégorie Seniors ; 

 

¨      Attendu que le dit Joueur est automatiquement suspendu pour un match ferme pour la rencontre qui suit le 3ème avertissement ;

 

¨      Attendu que  cette sanction doit être purgée dans la catégorie d’équipe dans laquelle il a reçu les trois (3) avertissements « Seniors » (article 100 du Règlement du Championnat Régional Amateur « Seniors ») ;

 

¨      Attendu que le dit joueur s’est abstenu de participer  à la rencontre du championnat Seniors DCB/SSSAich du 16.03.2012 laquelle n’a pas eu sa durée réglementaire et de ce fait ne peut être intégrée dans le décompte  de sa peine en application de l’article 74 alinéa 3 du Règlement du Championnat de Football Amateur « Régional : Seniors » (Edition: 2011/2012) qui stipule « Un Joueur, frappé de suspension pour un nombre de matchs déterminés, ne peut faire intégrer dans le décompte de sa peine, les matchs de son équipe ayant fait l’objet d’un forfait ou arrêtés avant la fin de la durée réglementaire ou reportés » ;

 

¨      Attendu que le Joueur LOUTANI Hamza en participant à la rencontre DCB/HCAB du 23.03.2012, alors qu’il n’avait pas purgé sa suspension d’un match automatique  a enfreint les dispositions  de l’article 92 du Règlement du Championnat Régional « Seniors » ;

 

¨      Attendu par tout ce qui précède et en application des dispositions  des  articles 100, 74 alinéa 3  et 92 du Règlement du Championnat de Football Amateur « Régional : Seniors »  (Edition : 2011/2012) au titre des rencontres de la phase retour du Championnat.          

…/…

 

 

 

 

¨      Suite/ AFFAIRE N° 02 : 

 

 

= La Commission Juridictionnelle de Discipline décide ce qui suit :

 

 

¨      Match perdu par pénalité à l’Equipe du DCBoghni  pour en attribuer le gain à l’Equipe du NRBSidi Daoud qui marque 03 points et un score de 03 à 00 ;

 

¨      Un (1) An de suspension  ferme au joueur LOUTANI Hamza licence N° 0083 du DCBoghni  à compter du 18.04.2012 ;

 

¨      Un (1) An de suspension  ferme au Secrétaire  du DCBoghni AMRIOU Rachid licence N° 021909 D à compter du 18.04.2012;

 

¨      Un (1) An  de  suspension à  l’Entraîneur  du  DCBoghni  YOUNSI Mohamed  licence N° 0244 à compter du 18.04.2012 ;

 

¨      Une amende de 80.000 DA au CSA : DCBoghni ;

 

¨      En plus, les sanctions suivantes sont appliquées :

 

-      Suspension de l’Equipe de DCBoghni pour la saison en cours et rétrogradation en division inférieure ;

 

-      Les résultats de l’Equipe fautive, DCBoghni, sont maintenus. Les équipes qui devront la rencontrer compteront  trois (03) points et totaliseront trois (03) buts pour et zéro (00) but contre.

 

 

 

DELLALI   Ab.     

Lire la suite

DC Boghni 4 - ES Azeffoun 1 : Le gros coup des Montagnards

8 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

En se rendant dans le sud de la wilaya de Tizi-Ouzou pour y affronter la coriace formation du DC Boghni, les Ivahriyen en leur qualité de leader imperturbable et qui restaient sur une longue série de bons résultats, se devaient de positiver leur sortie pour fêter leur sacre avant d’attendre les prochaines journées. Finalement, les protégés de Kaced ont laissé passer cette chance en s’inclinant lourdement dans ce derby face à un adversaire qui paraissait plus motivé et déterminé à l’emporter. D’emblée, les protégés de Rachid Amirou vont se jeter en attaque et après moins d’une vingtaine de minutes de jeu, suite à une erreur de marquage du défenseur Benamara, l’attaquant F.Boudjmai réussira à trouver le chemin des filets. Piqués dans leur amour propre, les coéquipiers de Yahi vont tenter de réagir  en menant des actions rapides. Leurs efforts seront récompensés à trois minutes de la pause suite à une erreur du gardien Lekadir, par l’intermédiaire de Rami qui permet donc à son équipe de rejoindre les vestiaires sans gros dégâts. De retour des vestiaires, les locaux nettement plus entreprenants voulaient en finir vite. Leur domination sera ponctuée par une jolie réalisation signée T.Mahdi à l’heure de jeu, puis quinze minutes plus tard un autre but par Hamoudi sur une bévue monumentale du défenseur Yahi. Alors qu’il ne restait que dix minutes à jouer, un contre permettra à T.Mahdi de corser l'addition,et  de donner une ampleur inattendue au résultat final de ce match.

---------------------
Karim Kaced (Entr. ESA) :
«L’adversaire était plus volontaire»
«C’était un match que nous appréhendions. On a eu affaire à une coriace formation du DCB. Je dirai que notre équipe a joué une mi-temps avant de s’effondrer inexplicablement en seconde période. Avec les changements opérés, il y a eu une petite amélioration mais on a manqué de réalisme dans certaines situations favorables. Cela dit, je reconnais que l’adversaire était plus volontaire et méritait largement son succès».

Pour ls declarations de l'entraineur de boghni ,le buteur s'enfiche eperdument.ce chiffon de journal doit etre interdit de vente à boghni.tout court!!

Lire la suite

Régionale 2 (25e journée) : ES Azeffoun : A Boghni pour mettre fin au suspense

5 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

Le leader, l’ES Azeffoun, fera le déplacement à Boghni pour le compte de la 25e journée du championnat, avec l’idée de réaliser un bon score, affirment les dirigeants du club du littoral de Tizi-Ouzou. Chez les Montagnards du DCB, les Marins pourraient, en cas de victoire, mettre fin presque de manière quasi définitive au semblant de suspense qui subsiste encore dans ce championnat qu’ils ont dominé de la tête et des épaules. Chez les Ivahriyen, comme on peut aisément l’imaginer, l’heure est à l’optimisme même si à l’occasion de ce derby, les troupes du duo Kaced – Chikhi seront diminuées de deux joueurs importants dont Halata, un attaquant qui, même quand il ne marque pas de buts il en est souvent à l’origine. Il n’a toujours pas récupéré de sa blessure. L’autre absent est Haraoui, un défenseur dont l’absence sur le terrain se remarque même si ses coéquipiers du même compartiment ont les moyens de le remplacer au pied levé, lui qui doit subir une opération du ménisque très bientôt. Mathématiquement, pour tuer ce qui reste du championnat, les Marins doivent ramasser six points sur les six matches, dont trois à domicile, qu’il leur reste à jouer. «Nous espérons seulement, et nous en sommes convaincus, que le match se déroule dans de bonnes conditions et dans un fair-play total», diront encore des dirigeants.

Lire la suite

ESTmzrit 1 DCBoghni 1:Equitable

1 Avril 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com


Stade : communal de Seddouk
Affluence : Nulle
Arbitrage : Belahcene, Aksas, Djemaoune
Buts : Bouzid (41’) DCB Souama (45’) EST
Avertissements : Belhadad, Mazer T. (EST) Belgacem, Hamla (DCB)
 
EST : Hamami,  Mazer L., Souama, Belhadad,  Souama J., Mazer  T. (Yaya), Iken, Mammeri, Touahria (Rehal),  Boulaincer (Rouabah), Tilkout.
Entraîneur : Kamel Bouzit
 
DCB :  Zouad, Hadj Moussa, Belgacem, Maghrici, Amrane, Benmansour, Boudjemaa(Bekaid),  Bouzid  (Saidi), Hamoudi, Hamla (Loutani), Mahdi. 
Entr. : Rachid Amirou

Les Oranges ont raté leur sortie à domicile en se faisant accrocher par une vaillante formation de Boghni qui est venue à Seddouk avec la ferme intention de repartir avec un résultat positif pour confirmer son dernier résultat. Pratiquement sur l’ensemble du temps de la partie, c’est un équilibre parfait qui caractérisa les débats. Aux velléités des Timezritis répliquaient les Montagnards du DCB de manière quasi instantanée. Par moments, la rencontre était palpitante parce qu’il faut dire que, eu égard à leur position au classement, les deux formations ont joué totalement libérées. A la 41’, les visiteurs, grâce à Bouzit, de la tête, ouvraient la marque, mais alors que l’euphorie de cette réalisation n’était pas encore tombée, Tilkout pourtant seul face au gardien du DCB ratait complètement son duel avec Zouad. Ce n’était que partie remise, puisque deux minutes plus tard, juste avant la pause, Souama remettait les pendules à l’heure suite un corner botté directement dans la cage de l’infortuné Zouad. La seconde période n’apportera rien malgré les changements opérés par les deux coaches.

Bouzit (Entr. EST) :
«On a manqué de fraîcheur»
«C’était un match équilibré, très disputé entre les deux équipes, dans un fair-play total. On a eu quelques occasions de scorer qu’on n’a pas su mettre dedans. La fraîcheur physique nous a fait défaut, mais je pense que ces jeunes incorporés sont sur une belle voie, pourvu qu’ils continuent à travailler plus».

Amirou (Entr. DCB) :
«C’était un bon match»
«On aurait pu prétendre à mieux si on avait su exploiter nos occasions. Je dirais que c’est un bon match, avec un bon arbitre et beaucoup de fair-play. Je remercie les gars de Timezrit pour leur accueil chaleureux».

Lire la suite

Résultats 24ém journée

30 Mars 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

Régionale DEUX  A

24 ème  journée  30/31  mars
ES Azeffoun - CRB Aokas 1/0
MC Bouira - CRB Thameur 2/0
JS Tichy - JS Bordj Ménaiel 0/0
ES Timezrit - DC Boghni 1/1
NRB Sidi Daoud - ES Birghbalou 2/0
JRA Zaatra - SS Sidi Aich 1/1
ORB Akbou - lC Iflicen 5/0
HC Ain Bessam - OC Azazga 0/0

 

Lire la suite

Le joueur Amouchi écope de 2 ans de suspension

29 Mars 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com Publié dans #Actualité du Club

http://www.lrfa.org.dz/bo-2011-2012/bo30/pg-30.htm

RECTIFICATIF AFFAIRE N° 322 :       Matgch DCB / SSSA du 16.03.2012

v  Lire joueur AMOUCHI Merzak lic 21915 (DCB) deux (2) ans de suspension pour agression à officiel comme transcrit sur la feuille de match + Dix Mille (10.000DA) d’amende au DCBoghni (Art 116 – Paragraphe .A

Au lieude 2 matchs et 50.000DA d’amende.

Lire la suite

Quand le journal El watan s'acharne sur boghni

27 Mars 2012 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com Publié dans #Actualité du Club

  Règlements générauxment des affaires par les commissions au niveau des différentes Ligues de  football laisse à désirer

Il ne passe plus d’une saison sans qu’elles ne soient (les Ligues) éclaboussées par des scandales. Le dernier en date et celui de l’affaire DC Boghni - SS Sidi Aïch, match au cours duquel l’arbitre, Laïdaoui Benaïssa, a été agressé par un joueur et un dirigeant du premier club cité, et a entraîné l’arrêt définitif de la partie.

Sur la feuille de match et le rapport adressé à la Ligue (en même temps que le certificat d’incapacité  temporaire de dix (10) jours délivré par l’hôpital de Boghni et auquel il a joint une copie du dépôt de plainte contre ses deux agresseurs, l’arbitre a mentionné «partie arrêtée à la 43e  minute après agression sur arbitre du joueur Amouchi Merzak (DCB)». Quelle ne fut la (désagréable) surprise de l’homme en noir de lire dans les attendus de l’affaire traitée par la commission de discipline de la LRFA «Amouchi Merzak, 2 matches de suspension ferme pour menaces à officiels».

La commission de discipline a procédé à une requalification des faits. L’arbitre a mentionné sur la feuille de match et son rapport «agression» qui s’est transformée en «menaces à officiels». Question. Où est-elle allée chercher «menaces à officiels» sachant que l’article 82 (mesures disciplinaires) du règlement de la Ligue indique : «Elle (CD) prend les sanctions en fonction des incidents qui sont signalés sur la feuille de match, ou tous les rapports établis par les officiels de matchs…» La requalification des faits, surtout dans les affaires disciplinaires, a un impact direct sur le degré de la sanction.

En vertu de l’article 116 du règlement,  «une agression avec lésion corporelle causant une incapacité inférieure à 15 jours (c’est le cas pour l’arbitre Laïdaoui), le fautif encourt une suspension de 3 ans ferme». Avec la requalification des faits, l’intéressé a écopé de 2 matchs de suspension… et le tour est joué !

Autre intrigue dans cette affaire, le silence de mort qu’a observé le responsable de l’arbitrage au niveau de la Ligue. Rien. Il n’a pas bougé, ni pris la moindre initiative pour soutenir l’arbitre.
Ainsi fonctionnent les affaires du football au su et au vu de tout le monde. Il ne faut pas s’étonner après que l’arbitre soit mis au cachot pour avoir osé dénoncer cette situation.

El watan du 27,03,2012

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>