Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Djurdjura Club de Boghni

Bounouh : Moh N’Djerdjer sorti de l’oubli

19 Mai 2015 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com

Il y a cinquante cinq ans tombait au champ d’honneur le lieutenant Mitiche Mohamed Arab dit Moh N’Djerdjer. Les habitants de Tizi Mendène, sur les hauteurs de Bounouh, au sud de la wilaya de Tizi Ouzou, n’ont pas oublié le sacrifice de cet enfant du village. Pour commémorer le 55e anniversaire de sa mort, un vibrant hommage lui a été rendu mardi dernier.

Une foule nombreuse venue des quatre coins de la wilaya mais aussi de toute l’Algérie a fait le déplacement pour honorer la mémoire de ce grand homme de la guerre d’indépendance. Parmi les présents à ce vibrant hommage, on remarquera la présence de Si Ouali Ait Ahmed, de Mohand Ouramdane, d’Ali Iyadadène, El Hadj Amar (le fils du colonel Ali Mellah), Hocine Bennour (le fils du commandant Ali Bennour) et de certains députés de la wilaya de Tizi-Ouzou. Des articles de presse relatant le combat de Moh N’Djerdjer ont été présentés au public. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs au carré des martyrs du village et l’écoute de l’hymne national, le représentant des villageois souhaitera la bienvenue aux présents.

Si Ouali Ait Ahmed s’étalera sur cette étape cruciale de l’histoire de l’Algérie (1954-1962) avec tous les sacrificess consentis et les souffrances endurées. L’invité surprise en l’occurrence Yacef Saâdi, héros de la bataille d’Alger, dira : «Les vrais héros sont ceux qui ne sont plus parmi nous. Eux, ils ont totalement accompli leur devoir ». Rappelons que Mouh N’Djerdjer est né le 12 janvier 1937 à Boghni, il tomba au champ d’honneur le 12 mai 1960, à l’âge de 23 ans, au lieudit «Ichiouache», près de la ville où il vit le jour.

Le chahid a pour rappel rejoint le maquis en 1956 suite à l’appel de l’UGEMA. Il a auparavant fréquenté l’école primaire de Boghni de 1944 à 1949, il s’est ensuite inscrit en octobre 1949 au Collège classique et moderne de Tizi Ouzou jusqu’ à la grève générale des étudiants en mai 1956. Il a été nommé commissaire politique de la zone de Maâtkas. Il posa sa première bombe dans un bar français à Tizi Ouzou avec le lieutenant Smail Idir. On dit aussi que c’était lui qui avait capturé lors de la bataille au corps à corps du 6 janvier 1959, à Ait Yahia Moussa, le capitaine Grazziani.

En 1958, il fut promu au grade d’adjudant. Une année après, il est nommé chef de la région 1 avec le grade de sous-lieutenant. Le 12 mai 1960, le lieutenant Mitiche Mohamed Arab tomba les armes à la main au lieu-dit Ichiouache (Boghni) dans une embuscade qui lui a été tendue par une section de la 3° compagnie des chasseurs alpins.Hocine Ait Idir.

http://www.elwatan.com/regions/kabylie/tiziouzou/bounouh-moh-n-djerdjer-sorti-de-l-oubli-18-05-2015-295030_144.php

Lire la suite

https://youtu.be/9WxO79dyb-w

5 Mai 2015 , Rédigé par dcboghni.over-blog.com Publié dans #Musique, #https:--youtu.be-9WxO79dyb-w

tps://youtu.be/9WxO79dyb-w

Lire la suite